English | Français

1000 lycéens normands à Caen #DtRT !

Jeudi 2 et vendredi 3 mars 2017

Le troisième meeting des droits de l’Homme s’est déroulé à Caen les 2 et 3 Mars 2017. Pendant deux jours, près de 1000 lycéens de toute la Normandie sont venus débattre autour de la thématique des « droits de l’Homme à l’ère numérique ».

Incarnant des représentants d’entreprises, d’ONG, d’Etats développés et en développement, les élèves se sont retrouvés pour participer à une  simulation de négociations internationales, débattant autour des problèmes d’accès à Internet à Madagascar, du potentiel des outils numériques pour l’éducation, de l’insécurité sur les réseaux sociaux ou de la collecte généralisée des données personnelles. Les négociations se sont déroulées par table de 20 à 25 élèves venant d’établissement différents, représentant les quatre filières. 

Durant toute la journée, des représentants d’institutions nationales et internationales (Défenseure des enfants, Commission Nationale Consultative pour les Droits de l’Homme, Mouvement contre le discours de haine, LICRA, journaliste et blogueurs) ont suivis avec attention les échanges entre lycéens : “J’ai vraiment eu l’impression de me retrouver dans une assemblée générale à l’ONU” s’est enthousiasmée Magali Lafourcade, secrétaire générale de la CNCDH.

Ces mêmes invités ont partagé leur expérience des droits de l’Homme à l’ère numérique l’après-midi dans l’amphithéâtre du centre des Congrès, en expliquant aux lycéens un aspect spécifique de la thématique. C’est ainsi que Gilles Bloch, du Mouvement contre le discours de haine, a interrogé les jeunes sur leur perception des discours de haine en ligne. 
Les élèves ont également été invités à participer au temps de l’après-midi, en réagissant sur un fil Twitter #DTRT. Ils ont apprécié jouer le rôle d’un acteur international et partager leurs idées en plénière : “c’est trop bien que les lycéens puissent partager leurs idées pour aider les pays lointains”, a tweeté un élève durant la restitution des résolutions l’après-midi. 

L’équipe de l’Institut international des droits de l’Homme et de la paix ainsi que l’ensemble des partenaires du programme « Do the right(s) thing ! » félicitent les élèves et remercient les enseignants, invités et bénévoles, sans qui ce projet n’aurait pas abouti. 

Le programme « Do the right(s) thing ! » est soutenu par la Région Normandie, la Commission européenne et les Académies de Caen et de Rouen.