English | Français

Retour sur le 6e Concours international de plaidoiries pour les droits de l'Homme de Mauritanie

Mercredi 5 décembre 2018 avait lieu, au Palais de Justice de Nouakchott, le 6e Concours international de plaidoiries pour les droits de l'Homme de Mauritanie. Pour la sixième année, l'Ordre National des Avocats de Mauritanie et l'Institut ont réuni huit avocats qui ont chacun plaidé pour un cas réel de violations des droits de l'Homme.

Après délibérations, les trois premiers prix ont été remis :

1er prix : Maitre Pépé Antoine LAMA « Nazouo Pascal Kolie, un ignoré de la Justice humaine »

2e prix : Maitre Amirouche BAKOURI « Le procès de la robe, avocat levez-vous ! »

3e prix : Mohamed Salem Ely MOUAMAR « Le cas de Hawa Sira »

Les troisième et deuxième prix ont été remporté par l'avocat mauritanien Me Mohamed Salem Ely Mouamar et l'avocat algérien Me Amirouche Bakouri. Ils ont respectivement plaidé pour le cas de Hawa Sira, jeune femme mauritanienne stigmatisée et victime de violence sexuelle, et le cas de Me Ahmine Norredine, avocat algérien imminent défenseur des droits de l'Homme poursuivi dans le cadre de l'exercice de ses fonctions.

Le premier prix est revenu à Maître Pépé Antoine Lama, du barreau de Guinée pour sa plaidoirie consacrée à Nazouo Pascal Kolie, élève âgé de 17 ans, issu d'une famille de cultivateurs installée à Zowota en Guinée, blessé lors du massacre et du pillage de son village dans la nuit du 3 au 4 août 2012 par des forces de défense et de sécurité guinéenne. Enlevé et séquestré pendant plusieurs jours dans un camp militaire, Nazouo n'a pu bénéficier des soins urgents et nécessaires à la guérison de sa blessure à l'épaule due à une balle. Après avoir perdu usage de son bras et ne pouvant plus travailler Nazouo est décédé quelques années plus tard des suites de ses blessures sans qu'un procès équitable ne soit fait pour lui rendre justice.

Le jury était composé de personnalités issues de la société civile, du monde juridique et institutionnel :

Président : Me Mohameden Ould Ichidou, jury : Me Béatrice Voss, Nordine Drice, Catherine-Amélie Chassin, Mélanie Belot, Me Ly Saidou, Me Mohamed Vall Ould M'Bareck, Me Aicheta Salma Mint Moustapha, Me Ahmed Salem Ould Boubacar Maloum.

Le jury, l'Institut et l'ensemble de ses partenaires félicitent tous les participants du Concours pour la qualité de leurs plaidoiries.