English | Français

Concours lycéen des plaidoiries de Tamatave

Fort de son expérience en Palestine et convaincus que l’art de la plaidoirie et de la défense des droits de l’Homme est à apprivoiser dès le plus jeune âge, l’Institut à mis en place en 2012 le Concours lycéen de plaidoiries pour les droits de l’Homme de Tamatave. Les projets naissent de rencontres, et la création de cet événement en est l’exemple le plus marquant. Car si le Concours lycéen a pu voir le jour, c’est notamment grâce à nos partenaires sur place : Gwenaëlle Diarra-Rossignol, de la Coopération Décentralisée Normandie / Atsinanana et Christophe Giudice, alors professeur au Lycée Français de Tamatave.

La motivation de ces derniers nous a permis de lancer la première édition de ce Concours le 24 mars 2012. Depuis ce jour, le nombre de lycéens postulant à la grande finale ne cesse de croître. A l’instar de ses grands frères palestiniens, mauritaniens et caennais, le Concours lycéen de Tamatave permet de soulever des cas précis de violations des droits de l’Homme à travers le monde. Grâce à ces avocats en devenir, le public présent, ainsi que les lecteurs du recueil édité chaque année, seront confrontés à des situations souvent méconnues mais toujours révoltantes.

L’idée de ces Concours est toujours la même : attirer l’attention du grand public et des autorités politiques sur les arguments permettant de dénoncer les violations des droits de l’Homme. En se saisissant du raisonnement juridique, les spectateurs de ce Concours et les lecteurs du recueil deviennent les défenseurs des droits de l’Homme de demain.

Cet événement est soutenu par les Régions Normandie et Atsinanana, l’Ambassade de France à Madagascar, l’Agence pour l’enseignement du français à l’étranger et la circonscription scolaire (CISCO) Tamatave I.


 

Septième édition du Concours lycéen de plaidoiries pour les droits de l'Homme de Toamasina

16 mars 2018

 

Qui seront les successeurs d'Oksannah Raheliarinirina, heureuse lauréate de l'édition 2017 du Concours lycéen de plaidoiries pour les droits de l'Homme de Toamasina ? Sa plaidoirie intitulée "la loi du plus hors la loi" avait touché le public et marqué les esprits des membres du jury.


Pour la septième édition, l'Institut et ses partenaires vous donnent rendez-vous le vendredi 16 mars 2018 au Palais de la Région Atsinanana