English | Français

Ecole des droits de la personne

L’Institut international des droits de l’Homme, le Musée canadien pour les droits de la personne et l’Université de Saint Boniface organisent chaque année une Ecole des droits de la personne à Winnipeg (Canada).

Edition 2018: " citoyenneté numérique "

Forts du succès des deux premières éditions, l’Institut et ses partenaires organisent la 3e École des droits de la personne du 17 au 25 février 2018 à Winnipeg, au Manitoba.

L’École des droits de la personne offre l’opportunité à 12 Français/Françaises et 12 Canadiens/Canadiennes âgés de 18 à 25 ans de passer une semaine en immersion au Musée canadien pour les droits de la personne. Les journées seront rythmées par des ateliers participatifs, des visites du Musée, des temps de réflexion et d’élaboration de projets citoyens, des visites culturelles et des rencontres.

Ces différents temps pédagogiques permettront de remplir l’objectif fixé par les partenaires de l’école : développer une culture de paix et de citoyenneté à travers l’éducation aux droits de la personne et l’éducation à l’interculturalité.

Dans la continuité des deux éditions précédentes, lesquelles avaient abordé respectivement « les droits culturels » puis la « diversité et l’inclusion », le Musée canadien pour les droits de la personne, l’Institut international des droits de l’Homme et de la paix et l’Université de Saint-Boniface proposent cette année comme thème d’étude « la citoyenneté numérique ».

Les nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) ont bouleversé et révolutionné le quotidien de chaque citoyen et citoyenne ces quarante dernières années. Espace d’expression, l’ère numérique a notamment permis à certaines personnes d’organiser des manifestations, de s’informer voire de voter.

A partir de l’étude des enjeux de l’ère numérique sur les droits de la personne, le groupe de jeunes réfléchira et proposera des solutions afin de consolider l’émergence d’une citoyenneté en ligne respectueuse des droits de la personne et s’inscrivant dans la démarche de consolidation d’une société plurielle, inclusive et tolérante.

 

Cette École est ouverte aux personnes âgées de 18 à 25 ans. Elle se déroulera en français donc une compréhension de la langue française est un requis. Pour y participer, vous devez envoyer votre formulaire de candidature et un curriculum vitae avant le 10 décembre 2017 à clemence.bisson@2idhp.eu et anna-laure.koop@droitsdelapersonne.ca.

Pour ceux et celles qui viennent de la France pour cette École, vous devez être en possession d’un passeport valide pendant au moins six mois après la date de retour (celui-ci étant fixé au 26 février 2018). Il vous sera également demandé de remplir le formulaire d’Autorisation de Voyage Electronique (AVE), nécessaire à l’entrée sur le territoire du Canada.

Une participation forfaitaire de 50 euros ou 75 dollars canadiens sera demandée aux participants et participantes de l’École, qui devront en outre payer une partie de leurs repas sur place. Les organisateurs prennent en charge les frais de voyage jusqu’à Winnipeg, les frais d’hébergement ainsi qu’une partie des frais de bouche. Les activités organisées dans le cadre de l’École des droits de la personne sont également prises en charge par les organisateurs et organisatrices.

En présentant votre candidature à l’École des droits de la personne, vous autorisez les partenaires du projet à utiliser votre image à des fins de promotion du projet et des partenaires, et en aucun cas à des fins commerciales.

 

Les participants français rentreront à Paris le lundi 26 février 2018.

L’École des droits de la personne se déroule pendant le Festival du voyageur de Winnipeg, le plus grand festival d’hiver dans l’ouest canadien. Des temps de visite seront mis en place au cours de la semaine du 19 février 2017.


Téléchargements


 

 


Le Musée Canadien des droits de la personne

Le Musée Canadien des droits de la personne a notamment pour objectif d’accroitre la compréhension qu’a le public des droits de la personne. Il vise ainsi à éveiller l’intérêt de ses visiteurs en favorisant la réflexion et le dialogue sur ce sujet. Pour rendre ces derniers accessibles à tous, le Musée propose aux visiteurs une expérience axée sur l’immersion et l’interactivité permettant de mieux comprendre l’importance des droits de la personne.