English | Français

Walk the (Global) Walk

« Do the Right(s) Thing! » devient « Walk the (Global) Walk »

Grâce au soutien de la Région Normandie, l’Institut international des droits de l’Homme et de la paix mène depuis 2011 des actions de diffusion et de formation aux droits de l’Homme et à la paix. Pour ce faire, l’Institut a mis en œuvre dès 2011 le programme pédagogique « Et les droits de l’Homme dans tout ça ? » auprès de lycéens de l’ensemble des départements normands.

Le programme pédagogique a pris une nouvelle dimension partenariale et internationale dès 2014, avec le programme pédagogique « Do the Right(s) Thing ! ». Celui-ci, soutenu par la Commission Européenne, a été mis en oeuvre au sein des lycées de Normandie, de Toscane (Italie) et d’Istrie (Croatie). Grâce à l’appui de la Région et des Académies de Caen et de Rouen, pas moins de 2000 lycéens des cinq départements normands ont été sensibilisés à l’issue des trois éditions du programme.

Forts de l’expérience et du succès de « Do the Right(s) Thing ! », les acteurs du programme ont déposé auprès de la Commission Européenne un nouveau projet. En mars 2017, la Commission Européenne a renouvelé sa confiance en apportant son soutien au nouveau programme « Walk the (Global) Walk ». Onze autorités locales, représentant des municipalités ou Régions de onze Etats européens (France, Italie, Croatie, Grèce, Portugal, Pays de Galles, Chypre, Albanie, Bosnie-Herzégovine, Roumanie et Bulgarie) mettront en oeuvre le programme pédagogique au sein de leurs établissements scolaires.


Les objectifs du programme :

Les Objectifs du Développement Durable (ODD), occupent une place inégale au sein des programmes pédagogiques des différents Etats européens et sont trop souvent méconnus des jeunes. Partant de ce constat, le programme « Walk the (Global) Walk » s’est fixé pour objectif de développer une culture de paix et de promotion des ODD à travers l’éducation aux droits de l’Homme.

L’éducation au développement durable est au coeur des orientations de l’Education nationale depuis plusieurs années.Cette dynamique en faveur de l’éducation aux ODD est particulièrement présente dans les Académies de Caen et de Rouen, lesquelles se sont vues reconnaître leur savoir-faire en la matière au niveau national. L’étude des ODD sous le prisme des droits de l’Homme à travers des méthodes participatives s’inscrit donc en complémentarité des initiatives déjà engagées sur le territoire normand.

Lycéens, enseignants, autorités locales et associations seront à cette fin au cœur des différents temps du programme tout au long de l’année scolaire. La dimension européenne du projet sera également centrale grâce notamment à l’utilisation d’outils numériques, à l’implication dans la semaine européenne du développement durable et à l’organisation d’une école d’été réunissant des ambassadeurs des onze Etats partenaires.

Les Objectifs du Développement Durable :

Edités dans le cadre de l’Organisation des Nations Unies, les 17 Objectifs de Développement Durable (ODD) s’appuient sur le succès des Objectifs du Millénaire pour le développement pour renouveler et renforcer l’appel mondial à agir pour que tous les êtres humains vivent dans la paix et l’équité au coeur d’une planète durable. De nouvelles préoccupations sont en effet apparues telles que les changements climatiques, la paix et la justice ou encore le souhait de voir les villes plus sûres et inclusives, entre autres priorités. Ces objectifs sont étroitement liés les uns aux autres, le succès de l’un dépendant souvent de l’effectivité de l’autre. Les droits de l’Homme irriguent les ODD et sont transversaux à l’ensemble de ces derniers. C’est dans ce contexte que les partenaires de « Walk the (Global) Walk » ont développé le programme afin d’étudier chaque année un ODD spécifique tout en créant des passerelles avec d’autres ODD.

 

Le thème de la première édition :

Pour la première édition du programme européen, les partenaires ont souhaité mettre l’accent sur l’ODD 11 : villes et communautés durables. L’étude de l’ODD se fera notamment sous le prisme du droit à l’égalité, de la notion de diversité et de l’importance de la participation des citoyens, et en particulier des plus jeunes, dans le processus décisionnel. Trois axes d’études de ce thème auront une importance de choix dans l’étude de l’ODD 11 :

  • L’égalité entre les femmes et les hommes ;
  • Les droits des personnes migrantes ;
  • La lutte contre les changements climatiques.


Les différents temps du programme et le calendrier prévisionnel :

L’équipe de l’Institut international des droits de l’Homme et de la paix, soutenu par la Région Normandie et les Académies de Caen et de Rouen, proposera tout au long de l’année scolaire les activités suivantes :

 

UNE RÉUNION DE PRÉSENTATION DU PROGRAMME : LE 11 OCTOBRE 2017

En présence de représentants de la Région, de l’Institut international des droits de l’Homme et de la paix et des Académies de Caen et de Rouen, l’ensemble des enseignants et chefs d’établissements des classes inscrites au programme seront conviés à ce premier temps du programme. Cette réunion sera l’occasion de détailler les différents temps du programme et d’être initiés aux ateliers qui seront menés en classe.

 

UNE JOURNÉE DE FORMATION À DESTINATION DES ENSEIGNANTS : OCTOBRE / NOVEMBRE 2017

Une journée de formation au thème de l’année et aux outils d’éducation non-formelle sera proposée à chaque enseignant. Elle sera inscrite au Plan Académique de Formation.

 

LES SÉANCES DE SENSIBILISATION :

Séance 1 : novembre – décembre 2017

Séance 2 : janvier- février 2018

L’ensemble des lycéens seront sensibilisés à l’ODD 11 grâce à des ateliers participatifs développés par les partenaires du projet, tendant à favoriser les échanges sur le thème de l’année.

 

LA FORMATION DES ÉLÈVES FACILITATEURS : MARS 2018

Deux élèves seront identifiés, à la discrétion des établissements, au sein de chaque classe. Ils seront chargés d’impulser une dynamique de création de projets auprès de leurs pairs. Afin de les aider dans cette tâche, un kit leur sera remis et une journée de formation proposée, journée à laquelle seront également conviés leurs enseignants.

 

L’ÉLABORATION DE PROJETS DE GROUPE : MARS / MAI 2018

Les facilitateurs formés auront ensuite pour objectif de dynamiser la création d’un ou de plusieurs projet(s) citoyen(s) en faveur de villes et communautés plus inclusives, sûres, résilientes et durables. Ces projets seront créés dans l’optique de les présenter lors de la semaine du développement durable (Cf. ci-dessous). L’équipe de l’Institut accompagnera les élèves dans l’élaboration des projets, notamment lors d’une séance en classe. L’appui des enseignants dans ce temps fort du programme sera précieux.

 

LA SEMAINE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE : DU 30 MAI AU 5 JUIN 2018

Cette semaine européenne représente l’aboutissement du programme « Walk the (Global) Walk ». Elle sera l’occasion pour les élèves de présenter et diffuser leurs projets au sein de leurs établissements, leurs villes, leurs communautés via les outils numériques. Une grande manifestation sera également organisée dans le courant de cette semaine, réunissant l’ensemble des lycéens normands impliqués. Cet évènement prendra la forme d’une simulation de négociation internationale la matinée, et d’une grande marche en faveur des ODD l’après-midi.

Cette marche, commune à tous les Etats européens impliqués, sera vecteur d’un fort message symbolique : les pas des milliers de jeunes réunis à travers l’Europe constituent le nombre de pas nécessaire pour parcourir le tour de la Terre. Ainsi, tandis qu’une action isolée d’un jeune aura un impact moindre pour la plénière, tous ensemble, les lycéens européens peuvent accomplir de grandes choses.

 

L’ÉCOLE D’ÉTÉ : JUIN 2018

Six élèves de chacune des 11 autorités locales impliquées, accompagnés d’enseignants et d’une délégation de partenaires européens, auront l’opportunité de participer à une école d’été organisée à Chypre. Cette semaine sera l’occasion pour les jeunes d’échanger sur le programme et de faire émerger des solutions, lesquelles seront compilées dans un livret blanc et présentées aux autorités compétentes.

Sur la base du volontariat, les élèves pourront postuler à cette école d’été en proposant une présentation numérique du projet réalisé dans la cadre de la semaine du développement durable. Les trois meilleures présentations numériques seront sélectionnées par un comité composé des partenaires normands et les auteurs auront l’opportunité de se rendre à cette Summer School.

 

LA PLATEFORME NUMÉRIQUE : TOUT AU LONG DE L’ANNÉE 2017 / 2018

Un outil numérique sera développé et mis en ligne au début de l’année scolaire. Chaque classe devra s’y inscrire afin de faciliter les échanges, la construction et le partage de projets entre les lycéens des onze Etats européens.

 

Vous avez la possibilité de télécharger ce programme prévisionnel.


Modalités d’inscription :

  • Le programme est ouvert à toutes les classes de lycée, indépendamment des degrés et des filières. Le programme est également ouvert aux Centres de Formation des Apprentis.
  • Les classes qui participent à « Walk the (Global) Walk » s’engagent à s’impliquer dans l’ensemble des temps du programme présentés ci-dessus, à l’exception de l’école d’été .
  • L’identification d’un professeur référent au sein de chaque établissement est nécessaire. Les partenaires du programme ne verront que des avantages à ce que plusieurs professeurs soient nommé référents du programme. En effet, la pluridisciplinarité est au coeur du programme « Walk the (Global) Walk » et l’objectif est d’ancrer le programme au coeur de dynamiques d’établissements.
  • Les établissements intéressés sont invités à renvoyer le formulaire d’inscription dans les plus brefs délais à l’Institut international des droits de l’Homme et de la paix par voie numérique ou postale. La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 22 septembre 2017. Le résultat de la sélection sera communiqué aux établissements dans le courant de la semaine suivante.

L’ensemble des frais de participation seront pris en charge par l’Institut international des droits de l’Homme et de la paix.


Conditions de sélection :

Le programme est ouvert à 45 classes de Normandie. Aussi, les partenaires se réservent la possibilité d’opérer une sélection parmi les établissements candidats.

Les critères de sélection suivants ont été établis :

  • 2 classes maximum par établissement seront retenues ;
  • Le choix des classes assurera une représentativité territoriale, des filières et des publics ;
  • L’implication des établissements sur les questions de développement durable sera prise en compte.

Vous avez la possibilité de télécharger la brochure d'information :

 

PROGRAMME SOUTENU PAR LA COMMISSION EUROPÉENNE ET LA RÉGION NORMANDIE, ORGANISÉ PAR L’INSTITUT INTERNATIONAL DES DROITS DE L’HOMME ET DE LA PAIX, ASSOCIATION AGRÉÉE PAR LES ACADÉMIES DE CAEN ET DE ROUEN.