English | Français

Maison d'arrêt et centre de détention de Caen

Le partenariat avec le SPIP (Service Pénitentiaire d'Insertion et de Probation) du Calvados a été créé en 2015. Lors de ces premières missions ensemble, l'Institut et le SPIP s'étaient concentrés sur deux axes : le droit des femmes et les droits de l'Homme à travers la caricature.

Outre les temps de travail mis en place par l'Institut, deux spécialistes de ces thématiques sont venus enrichir les échanges : Frédérique Bedos et Chaunu

 

Autour de son film "des femmes et des hommes", Frédérique Bedos a eu l'occasion de parler des droits des femmes. Une rencontre qui avait particulièrement marqué les détenues, la rencontre avait lieu dans le quartier femmes, et la réalisatrice, les sujets évoqués ayant trait aux histoires personnelles de chacune des personnes présentes ce jour-là.

La rencontre avec Chaunu a également beaucoup plu aux détenus : tous étaient ravis de pouvoir échanger avec une personne qu'ils ont coutume de voir à la télévision ou dans la presse. Chaunu a ainsi pu évoquer son métier et le rapport de celui-ci avec les droits de l'Homme et plus spécifiquement la liberté d'expression.

Pour ces interventions, l'Institut était présent pour parler d'un point de vue plus théorique des droits de l'Homme et de ses thématiques afférentes, les droits des femmes, la caricature et la liberté d'expression.


De nouvelles interventions en 2018...

 

Maison d'arrêt de Caen, en mars 2018 : pendant trois temps d'intervention, l'Institut abordera les droits de l'Homme, la liberté d'expression et ses limites, les stéréotypes et la liberté de la presse. Autour d'ateliers d'éducation non-formelle et en s'appuyant sur l'exposition "Tous migrants" de Cartooning for peace, l'Institut cherchera à développer l'esprit critique des détenus, à renforcer leurs connaissances et à déconstruire les mythes et fantasmes autour du dessin de presse. Pour ce faire, l'Institut aura le plaisir d'accueillir Adjim Danngar, dessinateur tchadien membre de la Maison des Journalistes.

 

 

Centre de détention de Caen, deuxième semestre 2018 : c'est autour des migrations et de l'asile que se concentrera l'Institut lors de ses interventions au centre de détention. En s'appuyant sur une bande dessinée sur les migrations, l'Institut abordera les thèmes de l'asile, de l'intégration et de la protection des personnes vulnérables. Un grand témoin viendra également parler de sa propré expérience.