Madagascar : les finalistes du 8e Concours de plaidoiries pour les droits de l'Homme de Toamasina

L’Institut international des droits de l’Homme et de la paix et le lycée Français organisent le 8ème Concours lycéen de plaidoiries pour les droits de l’Homme de Toamasina mercredi 27 mars, en partenariat avec la Région Normandie, la Région Atsinanana, l’Ambassade de France à Madagascar, l’Agence pour l’enseignement du français à l’étranger et la Direction Régionale de l’Éducation Nationale.

À l’instar de ses grands frères palestiniens, mauritaniens et caennais, le Concours lycéen de Toamasina permet de soulever des cas précis de violations des droits de l’Homme à travers le monde. Grâce aux avocats en devenir, le public présent, ainsi que les lecteurs du recueil édité chaque année, sont confrontés à des situations de violations des droits de l’Homme souvent méconnues mais toujours révoltantes.

LES NOMS DES FINALISTES ET LE TITRE DE LEUR PLAIDOIRIE

Stephie Arielle MARA
Christelle Princy ZAFITSIMALA

« Allure d’après guerre sans guerre » 

Herman CHAN MANE
Fabien CHAN PIU

« Dans l’œil du cyclone de la ménopause politique »

Ndrianaly Jaovelo RABENJARIJAONA
Ludina Zanah VONY

« Esclaves de l’enclave »

Rachida NOUROUDINE
Barbara PATUREAU

« Le corps d’une femme : un champ de bataille »

Aina Patrick ANDRIAMIHAJA
« La faim à quand la fin »

Ashley Manjatiana BEN NAÂMANE
« On existe… »

Diharimiaina RABEARIMANANA
Orlando

« La peau maudite »

Maminaina Annie TOMBOZAFY
« La décision qui n’est pas la sienne »

Rose Daniella RAVOLOLONIAINA
« N’est-il pas trop tôt ? »

Bar-Antoine Sarah MELINISOA
Méline Christine SABAO

« Tu n’es pas comme nous, pourtant… »

Stephanie Ravonty RAZANAKAHARIVELO
« Un tribunal de rue »

Henitsoa RANARIVONY ANDRINIAINA
Cindy MARTIN TSARATAONA

« Traités infernalement »