Walk the Global Walk : point d'étape !

Du 1er au 28 mars 2019, l'équipe de l'Institut est allée dans les lycées normands pour animer une troisième et dernière séance en classe, dédiée cette fois-ci à accompagner les élèves dans l'élaboration de leur projet en faveur de l'Objectif de Développement Durable n°11 : des villes et communautés plus inclusives, sûres, résilientes et durables. 

L'objectif : aborder les différentes étapes de la conception et de la valorisation d'un projet comme la logistique, la coordination, le planning des actions, trouver des partenaires, communiquer sur son projet grâce aux réseaux sociaux et à la presse.

Ces troisièmes séances en classe consistaient pour l'équipe de l'Institut à proposer des activités pédagogiques les plus adaptées possible pour faire avancer les élèves et leurs projets : entrer dans une dynamique de travail en groupe, gérer son temps et le planning pour mener à bien son projet ou encore, rédiger un tweet et un communiqué de presse pour valoriser son projet.

Parmi les 31 projets développés cette année par les lycéens normands qui participent au programme :
 

  • Lycée agricole de la baie du Mont-Saint-Michel à Saint-Hilaire du Harcouët : retrouver l'usage des espaces dévalorisés ou oubliés du lycée par le réaménagement des espaces (construction de bancs à partir de bois de palettes récupérées), création de panneaux d'informations sur les insectes vivants dans une zone humide du lycée, affiches contre le gaspillage alimentaire à la cantine et création d'un jeu alertant sur la surconsommation de l'eau ;
  • Lycée Les Bruyères à Sotteville-lès-Rouen : création d'un escape game sur le thème de l'égalité femme-homme ;
  • Lycée Curie-Corot à Saint-Lô : organisation d'un après-midi pour promouvoir le multi-culturalisme de leur classe avec un repas de spécialités culinaires locales mais aussi des animations pour découvrir les langues et les coutumes ;
  • Lycée André Malraux au Gaillon : collecte de jouets au sein de leur établissement pour les redistribuer aux enfants malades du CHU de Rouen et animer un après-midi de jeux et de partage avec eux ;
  • Lycée Alain Chartier à Bayeux : ressencer et valoriser auprès des habitants et des touristes, les initiatives, lieux et installations qui rendent la ville de Bayeux durable.

Les lycéens ont jusque fin mai pour finaliser leur projet qui sera valorisé à l'occasion de la semaine européenne du développement durable du 30 mai au 5 juin 2019. L'occasion pour les élèves de présenter et diffuser leurs projets au sein de leurs établissements, leurs villes, leurs communautés et d'en faire la promotion sur les réseaux sociaux et auprès de la presse.