Retour sur la formation à l'éducation aux droits de l'Homme

Du lundi 2 au vendredi 6 décembre 2019, l'Institut international des droits de l'Homme et de la paix était présente à Nouakchott en Mauritanie pour animer une formation à l'éducation aux droits de l'Homme, en collaboration avec l'Ambassade de France en Mauritanie. 14 personnes, membres d'associations et militants pour les droits de l'Homme en Mauritanie, ont participé à cette formation riche en échanges et en partage d'expérience.

Cette formation, organisé depuis trois ans en marge du Concours international de plaidoiries pour les droits de l'Homme de Mauritanie, propose chaque année à une dizaine de personnes issues de la société civile mauritanienne de se former aux méthodes d'éducation aux droits de l'Homme utilisées par l'Institut international des droits de l'Homme et de la paix mais aussi favoriser la mise en réseau des participants, tous engagés dans la promotion des droits de l'Homme en Mauritanie. 

Une matinée était également consacré à un débat sur la peine de mort avec l'association Ensemble contre la peine de mort

  

Parmis eux, Ousmane, membre de l’ONG AISER (aide à l’insertion des enfants de la rue et droits humains), Fatimata, membre de l'association MAEJT (Mouvement Et Africaine Jeune Travailleur), Binta, étudiante en Master et membre de l'ONG Sauvons une vie, ou encore, Dickel, membre de l'association des Femmes Potières du Hebbiya et du Yirla (AFPHY).

​Les participants se sont tous impliqués dans les activités, toute l'équipe de l'Institut les remercie pour leur dynamisme et leur engagement pendant cette formation.