Sensibilisation aux droits culturels à la Maison d'arrêt de Coutances

Mardi 14 et jeudi 16 janvier 2020, l'équipe de l'Institut était à la Maison d'arrêt de Coutances pour animer des ateliers des sensibilisations aux droits de l'Homme et aux droits culturels, accompagnée de Marie-Laure Scaramuzzino, chargée de médiation et relations avec les publics au Théâtre Municipal de Coutances - Festival Jazz sous les pommiers. 

Grâce à son partenariat avec le SPIP (Service Pénitentiaire d'Insertion et de Probation) de la Manche, l'Institut a initié en 2017 un cycle d'interventions dans les maisons d'arrêt de Cherbourg et de Coutances. Après avoir travaillé avec les détenus sur les droits de l'Homme et sur l'égalité hommes-femmes en 2017, les prisonniers de guerre et la liberté de la presse pendant les conflits armés en 2018, le droit international humanitaire en 2019, cette année l'Institut a proposé aux détenus de parler des droits culturels.

Les droits culturels : droit de participer à la vie culturelle

Les droits culturels désignent notamment le droit à l’éducation et le droit de participer à la vie culturelle. Marie-Laure Scaramuzzino est intervenue en ce sens afin de questionner les détenus sur les droits culturels sur un territoire en prenant l'exemple de Jazz sous les pommiers, festival pour lequel elle travaille et qui est devenu très populaire autour du jazz, un style musical qui peut souvent être classé comme élitiste et pas assez accessible. Marie-Laure Scaramuzzino a également abordé la dimension d'identité culturelle des droits culturels et comment le festival Jazz sous les pommiers valorise l'identité normande.

L'Institut remercie Jeanne Roy coordinatrice culturelle en centre pénitentiaire. et le personnel de la Maison d'arrêt de Coutances pour leur accueil, les détenus pour leur intérêt et leur curiosité, en enfin, Marie-Laure Scaramuzzino pour sa disponibilité et son intervention très enrichissante.