Prix Liberté : votez jusqu'au 6 juin 2020 pour élire le lauréat !

Initialement programmé du 9 mars au 12 avril 2020, le vote permettant de désigner le ou la lauréat(e) du Prix Liberté 2020 est prolongé jusqu’au 6 juin 2020. Les jeunes de tous pays, âgés de 15 à 25 ans, ont ainsi jusqu’à cette date hautement symbolique pour voter en ligne (prixliberte.normandie.fr) pour l’une des trois personnalités sélectionnées par le jury international : Loujain Al Hathloul, Père Pedro Opeka et Nasrin Sotoudeh.

Les établissements scolaires sont fermés depuis le 16 mars 2020 et les interventions pédagogiques en classes organisées par l'Institut, sur la citoyenneté et la découverte des trois personnalités soumises au vote et de leurs combat pour la liberté, n'ont pu se tenir.

C'est pourquoi, la date de clôture du vote a été décalée au 6 juin 2020 pour permettre à l’Institut International des droits de l’Homme et de la paix d'animer des sessions de sensibilisation en visio pour remplacer les sessions en classe initialement prévues dans le cadre de son programme d’accompagnement. Des premières séances en visio ont ainsi eu lieu dans l'Académie de Normandie et l'Académie de Bordeaux.

Les enseignants peuvent également directement télécharger des outils pédagogiques imaginés par l'Institut sur le site Normandie pour la Paix.


3 COMBATS POUR LA LIBERTE

Loujain Al Hathloul - Arabie Saoudite, 30 ans 

Loujain Al-Hathloul est une figure emblématique du militantisme pour les droits des femmes en Arabie Saoudite. Arrêtée pour avoir bravé l'interdiction pour les femmes de conduire une voiture, elle est aujourd’hui encore incarcérée dans des conditions très préoccupantes. 

La nomination de Loujain Al Hathloul a été proposée par les jeunes du CIFAC de Caen et du lycée Charles de Gaulle de Caen.

Père Pedro Opaka - Madagascar, 71 ans

Depuis près de 50 ans, le Père Pedro Opeka vient en aide aux plus démunis à Madagascar en les soutenant, grâce à son association Akamasoa, dans la construction de logements décents, d’écoles ou de dispensaires médicaux.

La nomination du Père Pedro Opaka a été proposée par un groupe de jeunes malgaches.

Nasrin Sotoudeh - Iran, 56 ans

Nasrin Sotoudeh est une avocate iranienne féministe et laïque, notamment engagée contre la législation imposant le port de l’hijab. Après une première peine de prison entre 2010 et 2012, elle est condamnée en 2019 à 38 ans de réclusion et 148 coups de fouet.

La nomination de Nasrin Sotoudeh a été proposée par des jeunes des lycées Saint Just de Lyon et Arcisse de Caumont de Bayeux.


Le Prix Liberté est une initiative de la Région Normandie en partenariat avec l’Institut international des droits de l’Homme et de la paix, les autorités académiques et Canopé. Il permet à des jeunes de tout pays, âgés de 15-25 ans, de désigner chaque année une personnalité ou une organisation engagée dans un combat exemplaire en faveur de la liberté.

La première édition du Prix Liberté a été remise à Greta Thunberg pour son combat en faveur de la justice climatique.