Wi-Filles : retour sur la sensibilisation 'la liberté d'expression à l'ère du numérique'

Jeudi 30 avril, l'équipe de l'Institut est intervenue par visioconférence auprès de 8 jeunes filles d'Hérouville Saint-Clair pour une sensibilisation sur le thème "La liberté d'expression à l'ère du numérique" dans le cadre du programme Wi-Filles porté par la Fondation Agir Contre l'Exclusion en Normandie

Wi-Filles est un programme de sensibilisation et d’acculturation au numérique qui s’adresse aux jeunes filles volontaires de 14 à 17 ans. Il vise à accompagner les filles à enrichir leur compréhension des avenirs possibles avec le digital, de développer leur autonomie et leur pouvoir d’agir et de les rendre actrices de leur parcours scolaire et professionnel. 

 (copyright) Fondation Agir contre l'Exclusion Normandie wi-filles.facenormandie.org
(c) Fondation Agir contre l'Exclusion Normandie wi-filles.facenormandie.org

Ce programme déployé dans plusieurs régions en France par la Fondation Agir Contre l'Exclusion, est mis en œuvre cette année en Normandie avec des jeunes filles des collèges Nelson Mandela et Varignon. Pendant plusieurs semaines, ces jeunes filles participent à différents ateliers (à distance, confinement oblige) afin de découvrir la culture du numérique, ses métiers et ses pratiques.

L'Institut est ainsi intervenu auprès d'elles pour les sensibiliser à la liberté d'expression à l'ère du numérique. En les confrontant notamment à des publications piochées sur différents réseaux sociaux (Twitter, Instagram, Facebook) qui posent question au regard de la liberté d'expression. Les filles devaient se positionner (je partage, je like, je ne fais rien, je signale, etc) et échanger entre elles pour partager leur expérience et sentiment face à ces publications. Le débat, modéré par l'équipe de l'Institut, a permis de faire émerger tous les grands axes des enjeux entourant la liberté d’expression sur Internet et les réseaux sociaux. La séance s'est conclue par un quiz afin de rappeler les lois et règles qui encadrent la liberté d'expression en ligne.

A travers ces activités participatives, elles ont pu en apprendre plus sur ce que l'on peut dire ou ne pas dire sur Internet les réseaux sociaux. Sur nos droits et devoirs, en tant que professionnel.le.s du numériques mais aussi en tant que citoyen.ne.s.

Vous pouvez suivre le projet Wi-Filles sur leur compte Instagram.