« Les migrations contraintes », 7 décembre 2012

En partenariat avec le Centre de recherche sur les droits fondamentaux et les évolutions du droit, l'institut organise un colloque consacré à une réalité contemporaine: les migrations contraintes.

Chaque année, des hommes sont contraints de quitter leurs terres, leurs foyers, leurs Etats, afin de fuir une situation qu’ils subissent. Loin du franchissement volontaire de la frontière à la quête d’une vie meilleure, la migration contrainte se rapproche d’une migration subie. La persécution, la guerre, l’occupation militaire, la faim, la pauvreté sont autant d’éléments qui privent les hommes d’alternative sur leur lieu de vie, et les contraint à franchir une frontière internationale, parfois des océans, dans l’espoir non d’une vie meilleure, mais d’une survie.

L’objet du présent colloque est d’analyser la prise en considération de ces phénomènes par le droit international. Or les migrations contraintes répondent à des origines variées, qui peuvent être exogènes à l’Etat (le climat par exemple) ou au contraire endogènes (les transferts de populations imposés aux peuples autochtones, par exemple). Dès lors, les réponses du droit international seront variées. Elles pourront correspondre à un régime juridique propre (ainsi des réfugiés ou de la colonisation), ou à une logique de prévention, de réponse dans l’urgence ou dans le long terme.

Les interventions et les débats qu’elles susciteront immanquablement viseront à éclaircir le maquis des migrations contraintes, et de tenter d’y trouver une cohérence juridique.

Programme du colloque "migrations contraintes"