Edition 2014/2015 en Basse-Normandie: "Do the Right(s) Thing !"

DROIT À LA PAIX ET DÉVELOPPEMENT DURABLE

Le Droit à la paix, énoncé en 1948 à l’article 28 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, ne se limite plus seulement à une conception négative marquée par l’absence de violence ou de conflits. La paix passe par le respect et la mise en œuvre des droits de l’Homme et par un engagement pour un développement soucieux d’autrui.

A l’heure où le monde compte 7 milliards d’habitants et bientôt 9, le droit à la paix ne peut se concevoir en dehors d’un développement plus juste et durable. L’insécurité alimentaire, la pauvreté, les changements climatiques sont non seulement sources de violations des droits de l’Homme mais ils sont aussi à l’origine de nombreux conflits.

Alors que la communauté internationale se mobilise et que la France accueillera en 2015 la Conférence des Nations-Unies sur le climat, ce programme d’éducation aux droits de l’Homme a pour objectif de permettre aux lycéens de se saisir de ces nouveaux enjeux pour la Paix.

 

Lycées / classes participant à cette session 2014/2015 :

  • Lycée Victor Grignard, Cherbourg (50) : 35 élèves de seconde ;
  • Lycée Le Verrier, Saint-Lô (50) : 31 élèves de terminale ;
  • Lycée professionnel public, Flers (61) : 79 élèves de terminale, première et seconde ;
  • Institution Notre Dame, Carentan (50) : 24 élèves de terminale ;
  • Lycée Pierre Simon de Laplace, Caen (14) : 32 élèves de seconde.

Ce sont au total 200 lycéens qui prennent part au programme « do the right(s) thing ».

En plus des trois phases du programme pédagogique (sensibilisation, ateliers et restitution), s’est tenu le jeudi 22 janvier un grand meeting des droits de l’Homme à l’Amphithéâtre Pierre Daure de l’Université de Caen Basse-Normandie.

 

Pendant cette grande journée qui a réuni l’ensemble des classes participant au projet, les élèves ont pu rencontrer et échanger avec des témoins et des personnes engagées pour la protection des droits de l’Homme, et pour le droit à la paix en particulier. Ce meeting est organisé dans toutes les régions partenaires (Basse-Normandie, Toscane et Istrie), et pour cette première édition, chacune des classes bas-normandes a pu désigner un ambassadeur pour assister au meeting organisé à Pula (Croatie).

Résumé vidéo du meeting du 22 janvier 2015

Le second objectif de cette journée, pour les lycéens participants, était de prendre part à une simulation de conférence internationale, à l’image de celle qui se tiendra en fin d’année, à Paris (Conférence Climat 2015). Les lycéens, répartis autour de quatre grandes thématiques (les réfugiés climatiques, les modes de consommation, la sécurité alimentaire et les ressources naturelles), ont représenté différents « groupes d’intérêt » : états riches, états pauvres, ONG et lobbies. Ce jeu de rôle sur mesure leur a permis d’appréhender concrètement les enjeux de la prochaine conférence climat de Paris. Après les restitutions des travaux réalisés durant les sessions de négociations, la journée s’est terminée par une intervention de l’Institut international du développement durable, institut de recherche canadien en charge de nombreux rapports et qui vise à « assurer un avenir durable aux sociétés en favorisant l’innovation »

Résolutions adoptées lors du meeting du 22 janvier

Vous pouvez télécharger le livret de restitutions sur ce lien.

 

Journée de restitution des ateliers démocratiques, 5 mai 2015 à Caen

Le 5 mai 2015 se tenait à l’Abbaye-aux-Dames de Caen l’après-midi de restitution des travaux lycéens, dernière étape du programme pédagogique « do the right(s) thing ! ».

Pour cet évènement, trois classes ont pu poursuivre le travail effectué tout au long de l’année : activités de sensibilisation, meeting du 22 janvier 2015, ateliers démocratiques.

Les secondes du lycée Victor Grignard de Cherbourg travaillant sur le thème des modes de consommation, du lycée Jean Guehenno de Flers travaillant sur le thème des réfugiés climatiques et du lycée Pierre Simon de Laplace de Caen travaillant sur le thème de la sécurité alimentaire ont ainsi présenté devant un panel de décideurs locaux leurs solutions pour répondre à ces enjeux et faire face aux grands défis du XXIe siècle.

Le panel était composé de : Annie Anne, Vice Présidente de la région Basse-Normandie ; Pascal Giloire, chargé de projet au Centre Technique Régional de la Consommation de Normandie ; Nadine Tournaille, coordinatrice de l’Agenda 21 régional ; Julie Rousinaud, de l’Association Normandie Equitable ; Sébastien Bourdin, Référent Développement durable et Coordinateur du Parcours Manager Responsable de l’Ecole de Management de Normandie; François Dufour, Vice président de la Région Basse-Normandie en charge de l’agriculture.

Après quelques mots d’introduction d’Annie Anne et de Jonas Bochet, directeur de l’Institut, le panel a attentivement écouté les élèves de chaque classe qui présentaient par groupe leurs propositions. Les représentants du panel ont pu rebondir sur les résolutions des élèves, confirmer certaines idées ou en suggérer d’autres, toutefois toutes les propositions ont été soumises à l’expertise du panel.

La journée s’est conclue par une présentation de l’année européenne pour le développement. Clémence Pannetier, du CRIJ de Caen, a expliqué les enjeux auxquels l’Europe s’est engagée à faire face pour cette année 2015, sur le thème du développement durable.

RESTITUTIONS DES ATELIERS DÉMOCRATIQUES, 5 MAI 2015

Vous pouvez télécharger le livret de restitutions sur ce lien.