• Accueil
  • /
  • Nos actions
  • /
  • Avec les jeunes
  • /
  • Édition 2014: « les crimes de haine fondés sur des critères ethniques et religieux »

Édition 2014: « les crimes de haine fondés sur des critères ethniques et religieux »

Pendant sept jours, une vingtaine de participants ont pu réfléchir et échanger sur la question des crimes de haines fondés sur des critères ethniques et religieux chez les jeunes.

Violation évidente du droit à l’égalité et des règles du vivre ensemble, la haine envers l’identité ethnique et religieuse n’en demeure pas moins une question complexe, qui ne se manifeste pas toujours de la même manière selon les pays. Pour mieux comprendre ce phénomène, les participants ont suivi plusieurs conférences définissant la notion de crimes de haine, expliquant les contextes français et macédoniens ainsi que les mécanismes juridiques mis en place pour lutter contre ce rejet de la différence. Plusieurs victimes sont également venues témoigner de leur expérience malheureuse.

A côté de ces conférences, les participants ont du réfléchir de manière active à travers plusieurs simulations de situations où la haine ethnique et religieuse peuvent être en jeu : lors d’un Conseil municipal, dans le cadre d’un établissement scolaire, un procès etc…

Mais parce que la réflexion ne suffit pas à elle seule pour lutter contre les crimes de haine, les organisateurs ont choisi de mettre à contribution les participants en les incitants à réfléchir à une action commune de sensibilisation à mettre en œuvre après la formation. Les jeunes ont réalisé une courte vidéo diffusée simultanément en France et en Macédoine.

VIDÉO RÉALISÉE PAR LES PARTICIPANTS