Edition 2015/2016 en Normandie: "Do the Right(s) Thing ! "

Après concertation avec les partenaires européens, le thème retenu pour l’année scolaire 2015/2016 est celui du « droit à l’éducation et citoyenneté ».

L’article 26 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme de 1948, définit le Droit à l’éducation selon deux aspects : la garantie de l’accès à l’éducation et sa qualité.

Ainsi, « l’éducation doit viser au plein épanouissement de la personnalité humaine et au renforcement du respect des droits de l’Homme et des libertés fondamentales. Elle doit favoriser la compréhension, la tolérance et l’amitié entre toutes les nations et tous les groupes raciaux ou religieux […]. »

Alors que le contexte français et international récent interroge la notion de citoyenneté, y compris chez les plus jeunes, la 2ème édition du programme a amené les élèves à réfléchir, tout au long de l’année, aux enjeux du droit à l’éducation dans le monde, notamment au regard de la citoyenneté. L’accès à l’éducation, la lutte contre les discriminations et les stéréotypes, le bien-être à l’école ou encore l’inclusion de tous les élèves sont autant d’enjeux à relever pour garantir le droit universel à l’éducation et ainsi que citoyenneté inclusive.

 

Pour cette 2ème édition, 15 lycées de l’ensemble de la Région Normandie étaient représentés:

  • Lycée Victor Grignard de Cherbourg ;
  • Lycée Le Verrier de Saint-Lô ;
  • Lycée Le Brun de Coutances ;
  • Lycée Thomas Helye de Cherbourg ;
  • Lycée Auguste Chevalier de Domfront ;
  • Lycée Julliot de la Morandière de Granville ;
  • Lycée Simon de la Place de Caen ;
  • Lycée Paul Cornu de Lisieux ;
  • Lycée Curie Corot de Saint-Lô ;
  • Lycée Flora Tristan de La Ferté-Macé ;
  • Lycée Alain Chartier de Bayeux ;
  • Lycée Professionnel Privé Victorine Magne de Lisieux ;
  • Lycée Professionnel Agricole Gilbert Martin du Neubourg ;
  • Lycée Porte Océane du Havre ;
  • Lycée Le Corbusier de Saint-Etienne-du-Rouvray.

 

Ce sont au total plus de 650 lycéens qui ont pris part au programme.

 

En plus des temps en classes (sensibilisations et ateliers démocratiques), l’Institut international des droits de l’Homme et de la paix a invité les élèves et leurs enseignants à prendre part à un grand meeting des droits de l’Homme. Celui-ci s’est tenu les 3 et 4 mars 2016 au sein de l’Amphithéâtre Pierre Daure de l’Université Caen Normandie.

Pendant deux jours, ils ont participé à une simulation de Conférence internationale sur le droit à l’éducation.

Les élèves ont du mobiliser les connaissances acquises lors des sensibilisations pour être force de propositions en incarnant la position d’un groupe (Etats, ONG, lobbys, représentant des jeunes) dans le cadre d’une négociation sur un des six thèmes retenus :

  • L’éducation en situation d’urgence;
  • L’éducation inclusive des minorités;
  • L’éducation inclusive des enfants handicapés;
  • L’égalité des genres dans l’éducation;
  • L’éducation tout au long de la vie;
  • La qualité de l’éducation.

Les lycéens sont parvenus à établir des résolutions qu’ils ont ensuite présentées en plénière. Vous pouvez visionner le livret regroupant l'ensemble des résolutions ci-dessous ou le télécharger ici. 

 

Résolutions adoptées par les lycéens lors du meeting des droits de l'Homme 2016

Ce meeting a aussi été l’occasion d’accueillir une délégation d’élèves de la Région Istrie (Croatie), partenaire européen du programme.

 

"DO THE RIGHT(S) THING!" – 2016 Human Rights Meeting

Une partie des élèves de la simulation de Conférence internationale ont eu l’opportunité d’approfondir l’une des thématiques en participant aux ateliers démocratiques. Leur mission, être acteurs du changement, non plus au niveau international, mais local. Ces séances ont donné aux lycéens l’occasion d’être force de propositions en identifiant les difficultés normandes liées à l’éducation. Ils ont ensuite, par groupe, élaboré des projets tendant à apporter des solutions d’amélioration à ces problématiques.

 

Ce sont ces projets qui ont été présentés à l’Auditorium de la Région Normandie à Caen les 12 et 13 mai 2016 pour clôturer cette 2e édition du programme. Les élèves ont formulé leurs intentions devant des panels de personnes qualifiées et décideurs locaux agissant dans le secteur de l’éducation. Ces derniers ont pu réagir aux propositions des élèves, confirmer certaines idées ou en suggérer d’autres.

Dans tous les cas, les membres du panel ont incité les élèves à être les acteurs du changement pour un droit universel à l’éducation.

Vous pouvez visionner le livret édité à cette occasion ci-dessous ou le télécharger.

Livret reprenant l'ensemble des propositions énoncées lors des journées des 12 et 13 mai 2016

 

Les élèves ayant assisté aux journées de restitution venaient des lycées Victor Grignard (Cherbourg), Curie Corot (Saint-Lô), Le Corbusier (Saint-Etienne du Rouvray), Pierre Simon de Laplace (Caen), Victorine Magne (Lisieux), Thomas Helye (Cherbourg), et Charles-François Lebrun (Coutances).

 

Membres des panels :

Catherine Astol : IPR-Histoire géographie, Référent académique mémoire et citoyenneté (Académie de Rouen) ;

Manon Fillonneau : déléguée générale, Collectif national Droits de l’Homme Rom Europe (Paris) ;

Monique Gourdy : délégation académique aux relations européennes, internationales et à la coopération (Académie de Caen) ;

Chloé Lefaux : bénévole et trésorière d’UNICEF Caen ;

Michel Loire : co-créateur du jeu de société « Crazy Courses » et membre de l’association « M’as-tu vu ? » (Soutien aux enfants mal voyants) à laquelle l’entrepreneur reverse des fonds ;

Christina Lunghi : représentante de la Fondation ARBORUS ;

Marina Malhaire : présidente de l’association la Voix des femmes (Hérouville Saint-Clair) ;

Clémence Pannetier : centre régional information jeunesse, Europe Direct ;

Hélène Riss : chef du service politique éducative, Direction de l’éducation et des formations sanitaires et sociales (Région Normandie).

 

Toute l’équipe de l’Institut ainsi que les partenaires du projet « Do the right(s) thing ! » félicitent les élèves pour la qualité de leur travail et remercient les professeurs pour leur implication dans le projet.

 

Projet soutenu par la Région Normandie et la Commission européenne,

En partenariat avec les Académies de Caen et Rouen.