Formations d'avocats 2014

Caen, 18 et 19 octobre 2014 : l’avocat et l’état de droit

L’avocat occupe une place centrale dans le système de protection des droits et libertés de chacun. Défenseur de causes qui peuvent l’amener à pourfendre le système, l’avocat se trouve indirectement à l’origine des changements juridiques de notre société en renouvelant inlassablement son raisonnement juridique pour s’adapter à l’évolution de nos sociétés. De part son statut, l’avocat est protégé contre les attaques des pouvoirs judiciaire, exécutif et législatif. On le voit pourtant dans l’actualité, il n’a jamais été aussi décrié et son statut aussi contesté au nom, par exemple, de la sécurité nationale.

« L’avocat et l’Etat de droit », formation d’avocats macédoniens

 

Pour autant, le statut protecteur de l’avocat est nécessaire voire fondamental dans notre Etat de droit pour garantir la pleine protection des droits et libertés fondamentaux. Ce thème passionnant de « l’avocat et l’Etat de droit » a été débattu à l’occasion d’un échange d’expérience entre avocats macédoniens et français.

Cette rencontre était la dernière d’un cycle de formation lancé en 2012 par l’Ambassade de France à Skopje. Ce cycle avait pour objectif de promouvoir une réflexion approfondie sur l’application des droits fondamentaux dans la pratique de l’avocat.


Bitola, 12 et 13 juillet 2014 : respect des libertés individuelles dans le monde de l’entreprise

Le respect des libertés individuelles dans le monde du travail est un thème majeur de la relation entre l’employeur et le salarié. Un tel respect est indispensable pour que s’épanouisse l’individu.

Face aux défis que posent désormais les technologies de l’information, rejoignant les questions syndicales, les relations entre les salariés, le respect de la vie privée, la jurisprudence française est devenue particulière exhaustive. Et en ce domaine, comme dans d’autres, la Convention européenne des droits de l’Homme ainsi que le droit de l’Union européenne font sentir leur influence.

L’Institut et la Chambre des avocats de Macédoine, avec le concours de l’ordre des Avocats de Caen, ont proposé en juillet 2014 un échange d’expérience entre maître Xavier Onraed, un des meilleurs spécialistes de droit du travail à Caen, et les avocats macédoniens intéressés à cette question.

Comme les précédentes, cette formation s’inscrivait dans le cycle lancé par l’Ambassade de France qui entendait promouvoir une réflexion approfondie sur l’application des droits fondamentaux dans la pratique quotidienne de l’avocat en Macédoine.

"Respect des libertés individuelles dans le monde dans l’entreprise"